لقب

كلمة المرور

Your Nickname:Your Email:
Your Password:Your year of Birth:


ملاحظة دمية
ملاحظة منزل
للأبد
هذا الأسبوع
1232
1232
30
30

لا يوجد تعليق

Read all the com'z

No friend

sakarl22 has 10 goodness points.

sakarl22
مستوى
100
راقصة (rang 3)

 

 

Last thing I remember,
I was running for the door.
I had to find the passage back to the place I was before.
"Relax" said the nightman,
"We are programmed to receive
You can check out any time you like
But you can never leave."

 
And still those voices are calling from far away..
Wake you up in the middle of the night
Just to hear them say :
"We are all just prisoners here,
Of our own device.
Bring your alibis." 

 

 

Je n'ai jamais été. Je ne suis pas. Et je ne serai jamais

 

« Sois dans ce bas monde comme un étranger ou un passant.

Quand tu es au soir n’attends pas le matin,

et quand tu es au matin, n’attends pas le soir.

Prends ta santé pour ta maladie, et ta vie pour ta mort » 

 

 

 

"Qu’ils sont nombreux,

les bienfaits associés aux malheurs. 

Discrets aux yeux des gens,

et les malheurs peuvent être des dons." 

 

 

“L’égoïsme n’est pas l’amour de soi,

mais une passion désordonnée de soi."

 

 

A travers les soupirs, les plaintes et le râle
Poursuivons jusqu’au bout la funèbre spirale
De ses détours maudits.
Notre guide n’est pas Virgile le poëte,
La Béatrix vers nous ne penche pas la tête
Du fond du paradis.


Pour guide nous avons une vierge au teint pâle
Qui jamais ne reçut le baiiser d’or du hâle
Des lèvres du soleil.
Sa joue est sans couleur et sa bouche bleuâtre,
Le bouton de sa gorge est blanc comme l’albâtre,
Au lieu d’être vermeil.


Un souffle fait plier sa taille délicate ;
Ses bras, plus transparents que le jaspe ou l’agate,
Pendent languissamment ;
Sa main laisse échapper une fleur qui se fane,
Et, ployée à son dos, son aile diaphane
Reste sans mouvement.


Plus sombres que la nuit, plus fixes que la pierre,
Sous leur sourcil d’ébène et leur longue paupière
Luisent ses deux grands yeux,
Comme l’eau du Léthé qui va muette et noire,
Ses cheveux débordés baignent sa chair d’ivoire
A flots silencieux.


Des feuilles de ciguë avec des violettes
Se mêlent sur son front aux blanches bandelettes,
Chaste et simple ornement ;
Quant au reste, elle est nue, et l’on rit et l’on tremble
En la voyant venir ; car elle a tout ensemble
L’air sinistre et charmant.

 

Quoiqu’elle ait mis le pied dans tous les lits du monde,
Sous sa blanche couronne elle reste inféconde
Depuis l’éternité.
L’ardent baiiser s’éteint sur sa lèvre fatale,
Et personne n’a pu cueillir la rose pâle
De sa virginité.

Théophile Gautier, "La comédie de la mort"

 

 

« Je ne connais de réjouissance que dans l'attente du destin ;

 Quand le destin est propice, je l'accueille avec gratitude.

Par contre, quand il est funeste, je l'accueille avec patience. »

 

 

"Seigneur.

Fais moi vivre tant que la vie est meilleure pour moi

et fais moi mourir, si la mort est meilleure pour moi."

 

 

 

Allongé sur le sol

Regarder le ciel

Jusqu’à s’y perdre.

 

Nuages à la dérive

Dans l’océan d’azur

Mon esprit naufragé.

 

Et flots d’émotions :

La grande noyade

Des vagues à l’âme.

 

Stéphen Moysan, "Spleen

جيل جنس مدينة دول
21 سنة إمرأة sweetisland فرنسا
النجم المفضل الموسيقى المفضلة الفيلم المفضل الوجبة المفضلة
اللون المفضل ألعمل الذي احلم به برنامج التلفزيون المفضل ألهواية المفضلة


© FEERIK GAMES 2015 - إتصل بنا - حسابي - القواعد - How to participate? - 24/03/2019 13:12:52